Menu principal
Choisissez seulement derniers articles

Statut de la page

Flash info

Le Planet Éducalibre regroupe un ensemble de flux RSS de divers sites/blogs sur le thème de l'éducation libre.

Y-a-t-il une « French Touch » pour les MOOC ?

Dites-moi.

On trouve cette expression ici ou là. Par exemple : « y aura-t-il une « French touch » permettant à l’offre nationale de se distinguer des autres ? »

Autour de la question des MOOC, certains se demandent donc s’il y a quelque chose de spécifique dans l’enseignement à la française qui mérite qu’on le diffuse au delà de nos universités. Certains pensent que c’est une question de combat, de vie ou de mort, dans une compétition mondiale. En termes de collaboration, que peut apporter la « French Touch » au développement de la connaissance ?

Mais quand je regarde nos cours d’université, d’écoles d’ingénieurs, ou nos premiers MOOC, j’ai du mal à voir une spécificité. Nous sommes capables du meilleur (comme du pire?), mais en quoi y-aurait-il quelque chose de spécifique qui nous différencierait ? Quelle expérience spécifique pour les participants ?

ajout du 23 avril : Une autre manière d’aborder la question est de présenter les projets des "innovateurs de l’éducation". C’est l’objet de la série de conférences "la French Touch de l’éducation". La prochaine aura lieu le 6 mai à Paris avec un joli panel.

Quelle est la "Digital French Touch" des MOOC ? Comment la caractériser ?

Dites-nous.

Crédit photo : Daft Punk Photo par Party Stuff by CS licence CC-by-NC-ND


Mathaloué 3 de la saison 2.

shot0001Voilà le 3e épisode des mathaloués pour nos chères petites têtes blondes de 6e et 5e.

Cette fois-ci, on s'attaque aux fractions!

Un problème de partage? Attention, gare aux gourmands!

 

 

Et dire que je me fais maltraiter par mes collègues, je vous jure, c'est pas facile parfois! :)

Bon visionnage!

La vidéo ne fonctionne pas? Essayez le lecteur flash!


 

Télécharger l'épisode (mp4)

Télécharger l'épisode (flv)

La série est disponible entièrement ici.

Apprendre le Web avec Mozilla Webmaker (4)

Si vous avez raté le début : Mozilla Webmaker est un ensemble d’outils ludo-éducatifs qui permettent à chacun de comprendre et de modeler le Web. Dans la boîte Webmaker nous avons trouvé des lunettes à rayons X, un dé à coudre magique et un kit de VJ. Mais tout cela c’est pour ceux qui veulent apprendre. Voici pour terminer notre série de présentations les outils pour aider ceux qui veulent enseigner.

Des outils pour enseigner

Un référentiel de compétences

Il existe dans l’Éducation nationale une série de compétences « informatique et internet » mesurées par les B2i ® (oui, c’est une marque déposée) et C2i selon les différents niveaux (école primaire, collège, lycée, enseignement supérieur)

L’analyse des grilles de compétences à acquérir est ici hors de propos, mais pour l’essentiel ces évaluations portent sur la capacité à utiliser le Web comme outil : lire, écrire, maîtriser l’information, communiquer… une part bien modeste est consacrée à la création de pages web ou à la création de contenu.

Mozilla propose un autre référentiel de compétences, il est également discutable certes, mais il met clairement l’accent sur ce qui manque dans celui de l’éducation nationale : il ne s’agit pas seulement de consommer le Web avec habileté et lucidité, mais d’une invitation à faire le Web, à participer à une ressource commune partagée. 

Cette ressource qui a été baptisé la carte de la littératie web (le choix de cette traduction suggère le parallèle avec l’accès aux savoirs fondamentaux traditionnels). Après la rubrique « Explorer » on trouve « Créer » et « Partager », chaque rubrique est détaillée en compétences diverses. Mais voyez plutôt vous-même, parcourez les détails de la carte de la littératie. C’est une version en constante évolution (oui vous pouvez contribuer à partir de ce wiki).

C’est loin d’être la seule “liste” proposée par Webmaker, mentionnons par exemple ces chemins interactifs entre les étapes d’une acquisition (pas de version française pour l’instant). cliquez sur un élément et vous verrez ceux qui s’inscrivent logiquement dans sa continuité, en amont (que dois-je savoir faire avant) ou en aval (qui puis-je faire ensuite).


Des kits pédagogiques

Tout aussi nombreux sont les « tutoriels », les fiches pratiques qui peuvent servir de guide à l’animateur d’une séance. Voici par exemple, traduites par les bénévoles de Mozfr et modifiables à votre gré, les fiches pratiques pour une série d’activités autour de la sécurité en ligne. Cliquez sur les liens sous les captures d’écran pour aller sur les pages.

kitSecurite1.pngLe sommaire

kitSecurite2.png

La préparation, la discussion initiale entre les participants

kitSecurite3.png

Dans cette étape, les participants sont amenés à remixer une vidéo sur le thème de la vie privée menacée.

kitSecurite4.png

Puis les outils Webmaker sont pris en main pour que les participants découvrent les bonnes pratiques en matière de sûreté

kitSecurite5.png

…et par étapes progressives on en vient à expliquer le mécanisme des cookies et comment surveiller la surveillance en installant Lightbeam.

Une grande quantité de tutoriels et d’idées déjà mises en œuvre concrètement sont disponibles dans la partie events de Webmaker, mais tout cela est en anglais pour l’instant.


Pourquoi des ateliers, des coding goûters et autres initiatives ludo-pédagogiques,

Tous ces outils, ce matériel et ses dispositifs n’ont qu’un intérêt moyen s’ils ne sont pas mis en pratique, et Mozilla tient à ce que des rencontres dans la vraie vie se produisent, que des gens qui veulent apprendre et enseigner le Web se retrouvent pour avancer ensemble, et pas seulement sous forme de cours à distance désincarnés.

Naturellement, Mozilla ne prétend pas avoir inventé l’idée des ateliers d’initiation au code, des expériences sympathiques et pertinentes ont lieu déjà depuis quelques années (ici par exemple). Ce que Mozilla propose en plus c’est une force de proposition à l’échelle mondiale : les ateliers Webmaker ont lieu en ce moment dans toutes les communautés mozilliennes, ce qui démultiplie les échanges de pratiques possibles.  Vous pouvez bien sûr tracer votre chemin, votre usage et construire de zéro votre démarche ludo-pédagogique, mais vous pouvez aussi reprendre et remixer des expériences éprouvées

C’est encore timide et pas si fréquent, mais en France aussi, c’est déjà commencé, on utilise par exemple des outils Webmaker dans la très active Maison du Libre à Brest.

mozilla-webmaker-front2.jpg

À vous de jouer !

Il vous reste maintenant à…

  • vous emparer librement des outils proposés ;
  • contribuer à leur amélioration, le code est évidemment open source ;
  • contribuer à leur traduction, en vous inscrivant sur la liste de Mozfr ;
  • contribuer à leur diffusion en organisant même à petite échelle des ateliers Webmaker. Si vous avez besoin d’un conseil, de l’aide d’un mozillien, voire de bénéficier d’un espace communautaire à Mozilla Paris, contactez-nous.
— et faites-nous part de vos actions et expériences avec Webmaker, nous leur donnerons un écho ici !

PB DUDU 9

 

baissedeprixVoilà le 9e épisode de la saison 2 des problèmes DUDU.

Un épisode spécial qui dénonce parfois les agissements de certains entreprises.

Cet épisode traite des prix (unités quotients)

L'image est téléchargeable ici.

A vos méninges!

La vidéo ne fonctionne pas? Essayez le lecteur flash!


Télécharger l'épisode (mp4)

Télécharger l'épisode (flv)

La série complète est disponible ici.

La musique est de Skastation et de David Lösthana. Elle est sous licence CC.

 

 

Quelques fractales

Les Fratales

Voilà, j'ai rassemblé les animations sur les fractales dans une page, avec deux qui sont inédites sur le triangle de Sierpiński et le flocon de Kock Quadratique.

Y aller en plus grand!

et
Y aller en plus grand!

Le site

Le menu a quelque peu changé. J'ai créé deux rubriques : "un peu de pédagogie" rassemblant tout ce qui concerne les cours (expérimentation, calcul du salaire enseignant, programme, quelques trucs) .... et une autre "un peu de maths" qui concerne ... les maths (entre autres : l'histoire des maths, les fractales et la frise des mathématiciens).

Bon weekend!

Code Fred : Mode Survival, un Serious Game éducatif sur le fonctionnement du corps

Notre corps est un système complexe incroyable, construit sur un mode de survie, mais avez-vous déjà pensé à ce qui vous maintient à respirer, comment l’information circule de vos sens à votre cerveau instantanément, ou l’une des autres choses étonnantes qui se produisent en permanence pour vous garder en vie ?

CodeFred02 Maintenant, vous allez pouvoir participer à la survie d’un corps humain en participant aux processus physiologiques d’un corps humain en aidant Fred poursuivi par un loup en pleine forêt.

Créé par le Museum of Science and Industry de Chicago, en partenariat avec Helpful Strangers, Code Fred:Mode Survival est un voyage éducatif et ludique à l’intérieur du corps humain pour permettre d’aborder la biologie.

CodeFred04Que se passe-t-il lorsqu’un danger est détecté ; lorsque nous sommes épuisés et affaibli ; lorsque, blessé, nous perdons du sang ou sommes soumis aux infections ; lorsque nous manquons d’énergie…

 Code Fred:Mode Survival a pour objectif d’apprendre le fonctionnement du corps humain et de comprendre  comment les différents systèmes de l’organismes sont interconnectés et interdépendants les uns aux autres.

Pour chaque étape, vous entrerez dans différentes parties du corps de Fred et serez confronté à des mini-jeux chacun présentant un processus physiologique différent comme, par exemple, envoyer de l’adrénaline aux organes clés pour pouvoir courir plus vite, augmenter son rythme cardiaque pour faire circuler l’oxygène vers les muscles, ralentir la perte de sang par la constriction des vaisseaux sanguins, lutter contre les infections bactériologiques et créer des anticorps.

3__Freds_lungs_Chaque mini-jeu est chronométré et donc, plus vous irez vite, plus vous gagnerez du terrain sur votre agresseur.

Le jeu est en anglais mais ne requiert pas l’usage de la langue pour en comprendre son fonctionnement. Facile d’accès, il ravira les enseignants pour aborder la matière.

Le tapis de Sierpiński

fractapisVoilà sur le même mode opératoire le tapis de Sierpiński (ou le carré de Sierpiński).

La particularité de cette fractale (en bref) :

Son aire tend vers 0.  A chaque étape, l'aire est réduite d'un rapport 8/9. (Sur les 9 carrés, un seul disparaît). Cette fractale est utilisée dans la fabrication des antennes de téléphones portables ou GPS : FracTenna1L'autosimilarité de la fractale permet la captation de différentes fréquences.

Le tapis


Message pour les navigateurs ne supportant pas encore canvas.

Je vous l'assure, j'ai fais du « Mobile-learning » avec mes CAP sans le savoir !

« Par ma foi ! il y a plus de deux ans que je fais du mobile-learning sans que j'en susse rien, et je vous suis le plus obligé du monde de m'avoir appris cela. »

Voilà ce que j'aurais pu répondre à ma collègue (prof de français, il va sans dire…) lorsqu'elle m'a décrit l'attitude de mes élèves.

Petite mise en situation

Imaginez deux secondes une classe de CAP (Certificat d'Aptitudes Professionnelles) : ce sont globalement des élèves qui ont toujours été considérés comme de faible niveau, des élèves qui se dévalorisent de fait très rapidement, qui se retrouvent dans une scolarité chaotique et, pour couronner le tout, ils ne ramènent que rarement de quoi écrire ou coller leurs cours ! D'accord, ce sont des généralités là, mais je pense que beaucoup de collègues enseignants en CAP y reconnaîtront leurs chers élèves.

Utilisation d'internet

Un beau jour (ou peut-être une nuit) je me suis mis martel en tête de tout mettre en œuvre pour faciliter la validation des compétences du B2I lycée. J'ai dû batailler pendant 2 semaines pour qu'ils me fournissent une adresse email valide et sérieuse (je ne voulais pas de sexy-love973@laposte.net, que voulez-vous, je dois être psycho rigide). J'ai dû batailler 2 mois supplémentaires pour qu'ils recopient leur adresse email et leur mot de passe sur leur carnet de correspondance afin de ne pas les oublier.

Un email déclencheur

L'autre jour je leur ai expédié l'email suivant :

Bonjour,

vous trouverez ci-joint vos logigrammes en couleurs. Vous pouvez les mettre sur vos smartphones (lecteur de fichiers PDF indispensable) pour les consulter en attendant le bus ou si vous n'arrivez pas à dormir sourire

Bien cordialement,
M. HARDOUIN

En fait un seul élève à transféré ce fichier sur son smartphone. Donc j'ai essuyé là un début d'échec. Les élèves avaient un besoin criant de ce document car je leur avais distribué au format papier mais plus de la moitié de la classe ne l'avait déjà plus.

Bluetooth, mon nouvel ami

Bon d'accord, ça m'énerve lorsque mes élèves s'échangent par Bluetooth des images grivoises pendant mon cours (je dois toujours être psycho rigide). Mais lorsque c'est pour se repasser mon PDF alors là… je dois bien avouer que je fais comme si je n'avais pas vu tous ces téléphones en action sur les genoux, mal cachés sous les tables.

N'empêche que je ne m'étais pas du tout rendu compte qu'ils s'étaient échangés mes cours. Par contre j'imagine bien la tête des surveillants lorsqu'à la sentence de « rangez vos portables » ils se sont vu répondre « mais on révise nos cours ! ».

Bref, tous mes élèves connaissent leur cours sur le bout des doigts maintenant. Et les élèves qui n'avaient pas de smartphone ont tout de même récupéré le fichier pour le lire sur un ordinateur (utilisation du GSM comme une clé USB en fait). Tout le monde est content… euh non, en fait il n'y a que mes élèves et moi de contents… pas facile de bouger les mentalités sur l'utilisation des téléphones portables en cours. Pour ma part je vais encore passer pour un arriviste ou un simple crétin… je savais bien que j'aurais mieux fait de me taire encore sur ce coup-là sourire

PNG - 129 ko

Je vous l'assure, j'ai fait du « Mobile-learning » avec mes CAP sans le savoir !

« Par ma foi ! il y a plus de deux ans que je fais du mobile-learning sans que j'en susse rien, et je vous suis le plus obligé du monde de m'avoir appris cela. »

Voilà ce que j'aurais pu répondre à ma collègue (prof de français, il va sans dire…) lorsqu'elle m'a décrit l'attitude de mes élèves.

Petite mise en situation

Imaginez deux secondes une classe de CAP [1] : ce sont globalement des élèves qui ont toujours été considérés comme de faible niveau, des élèves qui se dévalorisent de fait très rapidement, qui se retrouvent dans une scolarité chaotique et, pour couronner le tout, ils ne ramènent que rarement de quoi écrire ou coller leurs cours ! D'accord, ce sont des généralités là, mais je pense que beaucoup de collègues enseignants en CAP y reconnaîtront leurs chers élèves.

Utilisation d'internet

Un beau jour (ou peut-être une nuit) je me suis mis martel en tête de tout mettre en œuvre pour faciliter la validation des compétences du B2I lycée [2]. J'ai dû batailler pendant 2 semaines pour qu'ils me fournissent une adresse email valide et sérieuse [3]. J'ai dû batailler 2 mois supplémentaires pour qu'ils recopient leur adresse email et leur mot de passe sur leur carnet de correspondance afin de ne pas les oublier.

Un email déclencheur

L'autre jour je leur ai expédié l'email suivant :

Bonjour,

vous trouverez ci-joint vos logigrammes en couleurs. Vous pouvez les mettre sur vos smartphones (lecteur de fichiers PDF indispensable) pour les consulter en attendant le bus ou si vous n'arrivez pas à dormir sourire

Bien cordialement,
M. HARDOUIN

En fait un seul élève à transféré ce fichier sur son smartphone. Donc j'ai essuyé là un début d'échec. Les élèves avaient un besoin criant de ce document car je leur avais distribué au format papier mais plus de la moitié de la classe ne l'avait déjà plus.

Bluetooth, mon nouvel ami

Bon d'accord, ça m'énerve lorsque mes élèves s'échangent par Bluetooth des images grivoises pendant mon cours [4]. Mais lorsque c'est pour se repasser mon PDF alors là… je dois bien avouer que je fais comme si je n'avais pas vu tous ces téléphones en action sur les genoux, mal cachés sous les tables.

N'empêche que je ne m'étais pas du tout rendu compte qu'ils s'étaient échangé mes cours. Par contre j'imagine bien la tête des surveillants lorsqu'à la sentence de « rangez vos portables » ils se sont vu répondre « mais on révise nos cours ! ».

Bref, tous mes élèves connaissent leur cours sur le bout des doigts maintenant. Et les élèves qui n'avaient pas de smartphone ont tout de même récupéré le fichier pour le lire sur un ordinateur (utilisation du GSM comme une clé USB en fait). Tout le monde est content… euh non, en fait il n'y a que mes élèves et moi de contents… pas facile de bouger les mentalités sur l'utilisation des téléphones portables en cours. Pour ma part je vais encore passer pour un arriviste ou un simple crétin… je savais bien que j'aurais mieux fait de me taire encore sur ce coup-là sourire

PNG - 129 ko

Participant ou concepteur de MOOC, mooc.fr devient un site pour partager votre expérience d’apprentissage

Mooc.fr se propose d’accueillir dès aujourd’hui vos retours d’expérience, que ce soit en tant que participant, ou en tant que concepteur, animateur de MOOC. L’idée est donner à voir ce qui se passe vraiment sur le terrain, dans les MOOC pour qu’ensemble nous puissions mieux comprendre ensemble ce qui fait sens, ce qu’il faut retenir de ces nouvelles formes de cours.

Controverse Mooc #QN2014 #MOOCGdP pic.twitter.com/OnvyAHuNHk par @fritz_c

Controverse Mooc #QN2014 #MOOCGdP pic.twitter.com/OnvyAHuNHk par @fritz_c

Les MOOC (Massive Open Online Course), ou CLOM (Cours en Ligne Ouvert et Massif), voire FLOT (Formation en Ligne Ouvert à Tous) sont une opportunité pour faire bouger les lignes des formations de l’enseignement supérieur. Pour cela, au delà d’ouvrir simplement l’accès aux cours, nous vous proposons également d’une part d’ouvrir ensemble les coulisses pour partager les avancées de chacun au profit de tous, et d’autre part de laisser à chacun exprimer son expérience, ses retours, ses avis, ses découvertes, pourquoi il a choisi tel cours, ou ce qu’il peut lui apporter. Ainsi chacun pourra se forger sa propre opinion sur des témoignages issus de tous les acteurs d’un MOOC. Les points de vue des plate-formes ou des entreprises sont donc également les bienvenus.

Ce site participatif a pu voir le jour grâce à l’appui de l’Institut Mines-Télécom, mais il est ouvert à tous. Toute institution qui se sent concernée par l’approche peut devenir partenaire, pour contribuer à porter ce projet. Quelques personnes motivées à relayer cette initiative se sont regroupées dans un comité éditorial qui permet notamment de valider les contributions, et de relayer cette initiative.

Pourquoi mooc.fr ? Tout simplement parce que c’est sur ce site qu’ont été hébergé les 2 saisons du MOOC ITyPA (Internet Tout y est Pour Apprendre), et qu’à ce titre il a donc déjà été lieu de débat et d’échanges, de co-construction sur les sujets qui nous intéressent.

Sur les modèles de @-brest, Framablog, innovation-pedagogique.fr, ou bien d’autres, nous vous proposons un site participatif, ouvert, lieu d’échanges et de débat sur ce phénomène que sont les MOOC.

Ce site attend donc les propositions de tous, ce peut être simplement d’indiquer un MOOC existant, de l’apprécier ou de le commenter. Vous pouvez également proposer un article sur le sujet qui vous motive. Cet article n’a pas besoin d’être original. Si sa licence le permet, vous pouvez le recopier sur ce site, en indiquant la source bien entendu. Si le cœur vous en dit, vous pouvez également proposer des traductions sur le modèle de Framablog. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou des suggestions.

N’hésitez donc pas à apporter votre participation à ce site. Nous avons voulu sa forme attrayante. Il ne reste plus qu’à l’alimenter. Bienvenue sur mooc.fr !

 

Crédit image  : Controverse Mooc #QN2014 #MOOCGdP pic.twitter.com/OnvyAHuNHk par @fritz_c (Christelle Fritz).  Reproduction avec l’accord de l’auteur.

 


Powered by BilboPlanet